• EN 15614

    Le paragraphe 4 de cette norme décrit la conception de la combinaison, comme par exemple :

    • Des systèmes de fermeture empêchant que des débris enflammés ne pénètrent.
    • Le col doit rester droit
    • Pas de poignets en tricot
    • Un système de fermeture qui relie le bord du pantalon et les bottes
    • Des manches également dotées d’un système de fermeture.
    Sioen - Quatre pompiers éteignent un feu de brousse à l'aide d'un camion de pompiers et de tuyaux d'incendie

Le paragraphe 5 stipule que le vêtement doit être lavé (au moins 5 fois) selon les instructions du fabricant avant certification.

L'essai de chaleur radiante est défini au paragraphe 6.3 par la norme (EN ISO 6942) avec un flux de chaleur de 20kW/m². Le tissu ou l'assemblage doit présenter un RHTI24 supérieur à 11 secondes avec un RHTI24-RHTI12 différentiel de plus de 4 secondes.

De plus, tous les composants, tels que les badges et les fermetures, sont testés pendant 5 minutes à une température de 180°C conformément à la norme (ISO 17493). Le fil à coudre ne doit pas fondre à une température de 260°C.

Les tissus et la confection doivent également respecter plusieurs critères mécaniques :

  • Le tissu externe doit présenter une résistance à la traction supérieure à 450N (ISO 13934-1) et une résistance à la déchirure supérieure à 20N (ISO 13937-2).
  • Les coutures principales doivent également offrir une résistance d'au moins 225N (ISO 13935-2).

De plus, pour garantir un excellent confort, le tissu ou l'assemblage doit avoir une résistance thermique de ≤ 0,055 m².K/W (EN 31092) et une résistance à la vapeur d'eau ≤ 10m².Pa/W (EN 31092) pour une bonne respirabilité.

Enfin, le vêtement doit présenter au moins 0,13 m² de matériau rétroréfléchissant (EN 20471) ou au moins 0,2 m² si le matériau présente des caractéristiques combinées.